Viejo, solo y puto

mis en scène par Sergio Boris
8 Janvier au 29 Janvier 2015
MAR ET MER 19H30, JEU ET VEN 20H30, SAM 18H, DIM 16H (RELÂCHE DIM 18 JAN)
DURÉE 1 HEURE 10 MIN.

spectacle argentin en espagnol surtitré

Viejo, solo y puto
Viejo, solo y puto  © Pigu Góme
Viejo, solo y puto

Dans l’arrière-boutique d’une pharmacie de garde, aux confins de la banlieue de Buenos Aires, s’improvise une fête à huis clos. David, tout fraîchement diplômé, trinque au terme de dix laborieuses années d’études dans l’officine qu’il veut reprendre en main. Mais Evaristo, aux antipodes de la normalité qu’affiche son petit frère, a depuis longtemps développé une économie parallèle : avec Claudio – prétendu « représentant médical » aux allures de maquereau – ils fournissent Yulia et Sandra, leurs deux amies travesties, en amphétamines. Après quelques bières, injections hormonales et autres prises de substances chimiques, les désirs et conflits refoulés se télescopent. Sergio Boris – metteur en scène parmi les plus prometteurs du théâtre argentin – déploie une véritable « tranche de vie » sur fond d’exploitation. Travaillant à partir des liens qui se nouent entre les individus, les cinq comédiens font preuve d’une virtuosité et d’une vérité éclatante : ce théâtre hyperréaliste, où la démesure s’arrime au réel, arrache l’émotion et la fraternité au quotidien le plus sordide.

 

avec Patricio Aramburu, Jorge Eiro, Marcelo Ferrari, Darío Guersenzvaig, Federico Liss

Partager :

Biographie(s)

Sergio Boris s’est formé sous la direction du grand metteur en scène argentin Ricardo Bartís. Acteur de théâtre (El pecado que no se puede nombrar, et plus récemment La Pesca), il a également joué pour le cinéma (notamment dans El abrazo partido de Daniel Burman). Avec Viejo, solo y puto, nous découvrons pour la première fois en France l’une de ses mises en scène. Aussi radical dans la forme que le contenu, son travail est tendu par une volonté de réalisme qui n’a rien de consensuel.

générique

mise en scène Sergio Boris
traduction Christilla Vasserot

avec Patricio Aramburu, Jorge Eiro, Marcelo Ferrari, Darío Guersenzvaig, Federico Liss

scénographie et costumes Gabriela A. Fernández
assistée d’Estefanía Bonessa
création lumière Matías Sendón
création sonore Fernando Tur
maquillage Gabry Romero
assistants à la mise en scène Jorge Eiro et Adrián Silver

production Jorge Eiro et David Rubinstein diffusion Judith Martin / lignedirecte.net Spectacle créé en 2011, Buenos Aires, Argentine

Rencontres

25 Janvier 2015
goûter au bar de La Commune suivi de la projection de Le Piano magique  
24 Janvier 2015
Autour d'un repas aux saveurs Buenos Aires, tout un chacun, même le plus débutant d'entre nous, se prête au jeu de ne converser que dans la langue de Cervantes, le tout dans une ambiance chaleureuse. Une fiche linguistique de deux pages sera fournie, des référents de langue maternelle seront là en soutien - notamment les comédiens de la pièce Viejo, solo y puto.

Médias

Télécharger

SPECTACLES