Rencontres Chorégraphiques Internationales - Rasp Your Soul

de Kat Válastur 
9 Juin au 10 Juin 2018
samedi à 19h - dimanche à 17h30
70 minutes

Kat Válastur est une figure très remarquée sur l'effervescente scène berlinoise. Rasp Your Soul est sa plus récente pièce. Un solo. Elle y projette son ressenti du monde actuel, tel un portrait des émotions, une étude en réflexions. Or, c'est à un interprète masculin qu'elle a confié cette pensée en gestes. Ce qui n'a rien d'anodin : Rasp Your Soul œuvre tout entier sur un principe de mutation. Dans ce titre, on aura raison d'entendre aussi bien le râpeux de la matière, que la fine texture de l'esprit.
De silhouette acérée, travaillée en archétype d'une virilité incarnée, Enrico Ticconi est un danseur fascinant, collaborateur régulier de la chorégraphe. Une souplesse sans limite. Une expressivité perçante. Quoique sobre et tout en netteté, le répertoire gestuel de Rasp Your Soul paraît inépuisable, vaste agencement de fragments, d'ondulations en saccades, de louvoiements en mimiques, qui tiennent en haleine, au fil d'une patiente et dense composition du temps. On y ressent le sursaut de puissances mythologiques.
Les situations sont concrètes, les actions manifestes. Et pourtant tout de cela reste énigmatique, sans narrativité explicite, ni cause repérable. Dans un monde d'étrangeté actuelle, Kat Válastur fait éprouver les porosités, les fluctuations, les transitions. Un corps évidemment biologique se présente là. Mais une culture contemporaine le crible de ses impacts. Il faut y repenser une possible notion de beauté, à ce jour mise en crise. Aux prises avec un univers hyper-technologique et connecté, l'incarnation poétique de cette écriture atteint au comble du trouble et des retournements. Elle nous laisse, haletants, avec le goût physique des qualités de notre temps.
Les situations sont concrètes, les actions manifestes. Et pourtant tout de cela reste énigmatique, sans narrativité explicite, ni cause repérable. Dans un monde d'étrangeté actuelle, Kat Válastur fait éprouver les porosités, les fluctuations, les transitions. Un corps évidemment biologique se présente là. Mais une culture contemporaine le crible de ses impacts. Il faut y repenser une possible notion de beauté, à ce jour mise en crise. Aux prises avec un univers hyper-technologique et connecté, l'incarnation poétique de cette écriture atteint au comble du trouble et des retournements. Elle nous laisse, haletants, avec le goût physique des qualités de notre temps.

interprétation Enrico Ticconi

Partager :

générique

Conception, chorégraphie, script/articulations Kat Válastur
Interprétation Enrico Ticconi
Décors, sculpture Leon Eixenberger
Création lumières et objets Martin Beeretz
Création sonore, musique Bryan Eubanks
Son additionnel Kat Válastur
Assistant chorégraphie et production Giulia Amici
Costumes Kat Válastur
Assistant costumes Sofia Vannini

Production : Kat Válastur Coproductions : HAU Hebbel am Ufer (Allemagne), Onassis Cultural Foundation (Grèce), Theater Freiburg (Allemagne), Kunstencentrum STUK Leuven (Belgique), Stichting Châtel sur Place Amsterdam (Pays-Bas), Federal Government Commissioner for Culture and the Media (Allemagne) Soutiens : Berlin Senate Department for Culture (Allemagne), Europe and NATIONAL PERFORMANCE NET (NPN) Avec le soutien de TATWERK | Performative Forschung, Uferstudios, Tanzfabrik Berlin, et ada Studio. Présenté dans le cadre de [DNA] Departures and Arrivals avec le soutien du Programme Culture de l’Union européenne.
SPECTACLES