questions à Valérie Mréjen

I°) Est-ce que tu fais du théâtre ?
Oui
Non
Ce n’est pas vraiment du théâtre mais un spectacle pensé pour les enfants, tous publics ou tout public, je ne sais jamais s’il faut écrire cette expression au pluriel ou au singulier.

 

II°) réponse a) : Que veux-tu de lui ?
Assister à ces moments précieux et intenses où il se passe quelque chose d’irremplaçable sur scène.

réponse b) : Qu’est-ce que tu ne veux plus de lui ?
Le fameux label ââââââ. Je pense qu’un seul â lui suffit.

III°) « On traverse un tunnel - l’époque », disait Mallarmé. Qu’est-ce qui bouche le désir ?
Le désir serait donc symbolisé par un tuyau?

Comment tu le débouches ?
J’hésite à appeler un plombier. Ils ont mauvaise réputation : arnaqueurs, chers, toujours à critiquer le travail de leurs prédécesseurs (et collègues), forcément des sagouins.
J’essaye de trouver un outil approprié et de faire les choses moi-même.

IV°) L’Amour ? La Beauté ? Tu les cherches encore ? Y a-t-il un endroit du monde où tu les accroches ?
Ah, je sens une pointe de pessimisme dans ta question. Je n’ai pas renoncé à cette quête de l’amour et de la beauté et me prépare justement à partir en expédition. J’ai réuni le matériel nécessaire : caleçon moulant pour le vélo, sandales à scratch, coupe-vent multicolore et sac à dos. J’ai bon espoir.

Partager :

SPECTACLES