Le Grand Sommeil

mis en scène par Marion Siéfert, interprété par Helena de Laurens
7 Novembre au 17 Novembre 2018
MAR, MER, JEU À 19H30, VEN À 20H30, SAM À 18H, DIM À 16H
DURÉE 1h05

dans le cadre du Festival d'Automne à Paris

Qu’est-ce que jouer ? Initialement construit sous la forme d’un duo entre une très jeune fille (Jeanne) et une femme (Helena), Le Grand Sommeiltire sa force d’une absence. Après six mois de répétitions, la participation de la petite Jeanne a été compromise par la pesanteur des procédures – médicales et juridiques – visant l’implication de l’enfant dans le spectacle. La pièce a donc dû devenir solo, joué par une seule actrice, et rassembler les deux êtres en une seule et même figure : « l’enfant grande ». C’est cette  hybridation stupéfiante que réussit la danseuse et comédienne Helena de Laurens, grâce à la mémoire (théâtrale et filmique) de son ancienne partenaire et grâce à l’invention d’un jeu qui est comme un nouveau langage scénique. Ce mélange des deux en une, trouble les représentations convenues et nous donne accès à l’enfance, l’enfance grave et abyssale. On découvre que c’est très beau que le rapport de l’enfant à la famille, à l’État et à l’art, parte d’un corps adulte, questionnant ainsi plus encore notre rapport à la norme. En même temps que l’artiste adulte y trouve un accès hautement étonnant à elle-même. 

Partager :

générique

conception, mise en scène et texte Marion Siéfert
collaboration artistique et interprétation Helena de Laurens
chorégraphie Helena de Laurens etMarion Siéfert
avec la participation de Jeanne
scénographie et assistanat à la mise en scène Marine Brosse
lumière Marie-Sol Kim, Juliette Romens
création sonore Johannes Van Bebber
​costume Valentine Solé

production Ziferte Productions production déléguée La Commune CDN Aubervilliers avec l’aide de la DRAC Ile de France, avec le soutien du Studio Naxos (Francfort), du Théâtre Nanterre Amandiers, de la Ménagerie de verre dans le cadre du Studiolab, du Centquatre dans le cadre de la résidence d’essai, du CND – mise à disposition de studio, de la Briqueterie – CDC du Val de Marne, du Kulturamt Frankfurt, de la Hessische Theaterakademie, du Kulturamt Gießen, Gießener Hochschule Gesellschaft, Asta der Justus Liebig Universität Gießen, Université Paris Ouest Nanterre, de l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse et de la mairie de Chevaline. Helena de Laurens est en résidence à la Cité internationale des arts à Paris. Marion Siéfert bénéficie du dispositif d’accompagnement mis en œuvre par le Théâtre de Vanves, Arcadi et BureauProduire.
SPECTACLES