Jérôme Bel

Après avoir été assistant de Philippe Découflé en 1992, Jérôme Bel décide de se consacrer entièrement à la mise en scène. En 1994, il réalise sa première chorégraphie : Nom donné par l’auteur, à laquelle Jérôme Bel (1995) fait suite. Les besoins fondamentaux de la danse ainsi que les enjeux politiques qui la traversent sont au cœur de son travail et constituent la matière des portraits (théâtraux) pour danseurs qu’il initie avec Véronique Doisneau (2004). Ce faisant, il interroge également le médium du théâtre, en particulier dans The show must go on (2001), Disabled Theater (2012) et Cour d’honneur (2013). À l’invitation de l’Opéra National de Paris, il crée Tombe (2016), où les danseurs de l’Opéra sont invités, le temps d’un duo, à partager la scène avec la personne de leur choix. Une façon « d’ouvrir le plateau à d’autres corps, d’y montrer la vie, l’humanité, loin des hiérarchies qui siègent dans cette institution archaïque ». À partir de septembre 2016, il devient artiste associé à La Commune.

Partager :

SPECTACLES