Jérôme Bel

de Jérôme Bel
24 Septembre au 27 Septembre 2014
MER À 19H30, JEU ET VEN À 20H30, SAM À 18H.
DURÉE 50 MIN.
Jérôme Bel © Herman Sorgeloos

Jérôme Bel est aujourd’hui un des plus grands chorégraphes de notre temps. Et maintenant nous avons la chance de revoir un de ses premiers spectacles. Un spectacle qui fonde son travail et qui est comme une pierre dans l’histoire de la danse. Voilà le travail : défaire toute virtuosité technique, désarmer les codes qui régissent nos gestes, des plus infimes aux plus spectaculaires. Loin de la surenchère scénique et de son cortège d’images guerrières ou érotiques, c’est l’émotion d’un seul acte simple et radical. Tout est pris au sens propre, les corps nus, les mouvements premiers, la musique chantonnée et la lumière réduite à l’éclat d’une ampoule. En s’adossant aux points cardinaux de leur discipline – corps, musique, espace – les interprètes explorent les marges, les points minoritaires, les plus petits messages corporels qui mettent en jeu, politiquement et artistiquement, le dispositif de la représentation. Au pouvoir d’entraînement de la danse, à la maîtrise d’un corps outillé sur-mesure, Jérôme Bel oppose le don d’une pensée où s’opère la rencontre bouleversante avec le réel des corps.

Partager :

Émission Contre-courant

Émission Contre-courant

Biographie(s)

Après avoir été assistant de Philippe Découflé en 1992, Jérôme Bel décide de se consacrer entièrement à la mise en scène. En 1994, il réalise sa première chorégraphie : Nom donné par l’auteur, à laquelle Jérôme Bel (1995) fait suite. Les besoins fondamentaux de la danse ainsi que les enjeux politiques qui la traversent sont au cœur de son travail et constituent la matière des portraits (théâtraux) pour danseurs qu’il initie avec Véronique Doisneau (2004). Ce faisant, il interroge également le médium du théâtre, en particulier dans The show must go on (2001), Disabled Theater (2012) et Cour d’honneur (2013). À l’invitation de l’Opéra National de Paris, il crée Tombe (2016), où les danseurs de l’Opéra sont invités, le temps d’un duo, à partager la scène avec la personne de leur choix. Une façon « d’ouvrir le plateau à d’autres corps, d’y montrer la vie, l’humanité, loin des hiérarchies qui siègent dans cette institution archaïque ». À partir de septembre 2016, il devient artiste associé à La Commune.

Jérôme Bel est artiste associé

générique

concept Jérôme Bel

production R.B. Jérôme Bel (Paris) remerciements D.C.A et La Ménagerie de Verre avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès R.B. reçoit le soutien de la DRAC Ile-de-France, en tant que compagnie chorégraphique conventionnée, et de l’Institut Français, Ministère des Affaires Étrangères pour ses tournées à l’étranger. Spectacle créé le 1er septembre 1995 au Festival Bellone-Brigittines (Bruxelles)

Médias

Vidéo Teaser Jérôme Bel
Jerôme Bel (1995)
SPECTACLES