Irène Bonnaud

Aprèsdes études en France et en Allemagne, Irène Bonnaud signe sa première mise en scène aux Subsistances de Lyon, lors d’un festival consacréàHeiner Müller. Suivront plusieurs créations remarquées au Théâtre Vidy-Lausanne (dontTracteur d’Heiner Müller et Lenzd’après Georg Büchner). En 2007, elle devient artiste associée au Théâtre Dijon-Bourgogne sur l’invitation de François Chattot, oùelle met en scène Osborne, Marivaux, O’Casey. La troupe de la Comédie Française joue pour la première fois Pagnol sous sa direction avec Fanny au Théâtre du Vieux Colombier. Son travail de traductrice de l’allemand et du grec ancien lui permet de mobiliser sur scène une langue percutante, ancrée dans le présent, comme dans son remarquable spectacle Retour à Argos (2013). Après sa collaboration avec Violaine Schwartz (Tableaux de WeilComment on freine), elle poursuit son travail avec des écrivains contemporains, comme aujourd’hui Dimitris Alexakis. Guerre des paysages est son premier spectacle en grec moderne. 

Partager :

SPECTACLES