De quoi hier sera fait

de Barbara Métais-Chastanier mis en scène par Marie Lamachère
30 Janvier au 9 Février 2020
MAR, MER, JEU 30 À 19H30, VEN À 20H30, SAM À 18H, DIM À 16H, JEU 6 À 14H30
DURÉE ESTIMÉE 2H

Pouvons-nous définir aujourd’hui notre désir d’un futur en commun ? Non pas déplorer ensemble la catastrophe, mais examiner les conditions d’un avenir plus beau, plus digne et donc plus désirable. Après Nous qui habitons vos ruines, Marie Lamachère et Barbara Métais-Chastanier poursuivent leur recherche sur les chemins de l’eu-topie : « le bon lieu », cher au philosophe de l’harmonie universelle
Charles Fourier. Quittant l’espace de la campagne pour gagner le cœur des métropoles, elles y ont découpé des lieux précis, des pratiques invitant à repenser nos modes de vie. La fiction prolonge ainsi dans De quoi hier sera fait le travail d’enquête documentaire. Jamais pourtant elle ne s’y conforme : il ne s’agit pas de réduire la pensée et l’action politique à telle ou telle zone, mais de comprendre, par l’entremise du théâtre, ce qui nous manque. À travers la trajectoire de sept personnages, les anciens projets utopistes comme les rêves d’un tout autre avenir urbain viennent interroger l’aménagement du territoire et les stratégies dites de « développement ». Car ces personnages traversent les multiples formes de la ville joyeusement réinventée. Celle de la décroissance, de la ville-monde, de l’écologie industrielle, de la villerefuge, de l’agriculture urbaine. Celle qui inscrit enfin, comme le voulait Fourier, le désir humain « dans l’ordre des causes ».

avec Michaël Hallouin, Laurélie Riffault, Damien Valero et 4 acteurs-performeurs (distribution en cours)

Partager :

générique

texte et dramaturgie Barbara Métais-Chastanier
conception et mise en scène Marie Lamachère

avec Michaël Hallouin, Laurélie Riffault, Damien Valero et 4 acteurs-performeurs (distribution en cours)

scénographie Delphine Brouard
création lumière Franck Besson
régie générale Thierry Varenne
régie vidéo Antoine Briot
régie son en cours

production //Interstices
coproduction Théâtre des 13 Vents CDN de Montpellier, MC93 (Bobigny), MC2 Grenoble, L’Empreinte scène nationale de Brive-Tulle, Théâtre du Beauvaisis scène nationale de l’Oise, L’Usine centre national des arts de la rue et de l’espace public (Tournefeuille/Toulouse Métropole), l’Atelline lieu d’activation art et espace public (Montpellier)

//Interstices est conventionnée par la DRAC Occitanie et la Région Occitanie, elle reçoit le soutien de la Ville de Montpellier.

SPECTACLES